Noyade

  • Par actias
  • Le 16/10/2012
  • Commentaires (0)

Petit retour d'expérience aprés la première sortie de la saison. Une sortie relaxe avec ma fiancée et deux copines dont c'était le premier camping sauvage. J'ai innové en ramenant un gros bateau gonflable de plage 4 personnes, qui nous a effectivement transporté, nous et les sacs de randonnée sur une partie du lac ... gros succés :).  

Aprés avoir atteint le camp de base, on a pris le bateau pour aller se baigner. Au milieu du lac, ma fiancée et une amie se jettent à l'eau, la troisième, pourtant officiellement pas idiote (Bac+5) voit ses amis se jeter à l'eau en riant et veut suivre l'action .... pourtant elle sait que ses talents de nageuse sont trés approximatifs. Pour divers raisons, les deux autres amis sont déjà loin (avec le bateau)et je suis loin dans la direction opposée, et elle se retrouve seule au milieur du lac ... elle est en train de découvrir que l'eau est froide, que le lac est profond et que nager est fatiguant quand on a pas l'habitude.

Evidemment, tout le monde l'ayant vu se jeter à l'eau en riant, on a tous, naturellement et logiquement supposé qu'elle "savait nager". Heureusement, ses dernières forces valides ont été utilisées pour signaler à une des amies, déjà loin, qu'elle avait "peut être" un problème, sans pouvoir crier, et aprés ça, silence radio. Ses amies ne pouvant rien faire (trop loin et pas assez bonnes nageuses elles même) elles ont juste pu m'appeler à l'aide. J'ai d'abord cru à une blague et ignorer la situation, et puis en voyant la tête de la nageuse isolée commencée à disparaitre j'ai compris que c'était sérieux. Heureusement, je suis à moitié poisson et j'ai pu couvrir la grosse cinquantaine de mètre qui nous séparait en moins d'une minute.  

 

Petites notes sur l'incident:

  • Ne pas laisser une personne qui "sait nager" seule au milieu d'un lac.
  • Une personne qui "sait nager" ne connait pas ses limites, et elles sont probablement restreintes.
  • Elle ne connait pas l'impact de la fatigue et du froid sur sa flotabilité.
  • Elle ne sait pas qu'un lac peut être très profond, que ce n'est pas comme à la piscine où à la plage.
  • Elle sait quand qu'il ne va pas tarder à ne plus être capable de nager... elle a quelques dizaines de secondes pour signaler le problème. 
  • Quelqu'un qui se noie n'a pas la force de crier, il n'avance pas, et sa tête est basse sur l'eau et commence à couler épisodiquement.
  • Difficile de detecter le problème si on ne connait pas.

Je connaissais un peu la théorie mais je n'aurai jamais cru que ça pouvait se passer aussi stupidement. Donc, plus jamais je ne laisserai quelqu'un dont je connais pas les capacités sans surveillance.

bateau noyade

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site